FR-Evangile-Illustre-2015-11-20-2019-11-22.jpg
November 20, 2020 - Saint Edmond le Martyr
Logo Évangile
L'évangile du jour
« De la maison de Dieu, vous avez fait une caverne de bandits » (Lc 19, 45-48)

En ce temps-là, entré dans le Temple, Jésus se mit à en expulser les vendeurs. Il leur déclarait : « Il est écrit : Ma maison sera une maison de prière. Or vous, vous en avez fait une caverne de bandits. » Et il était chaque jour dans le Temple pour enseigner. Les grands prêtres et les scribes, ainsi que les notables, cherchaient à le faire mourir, mais ils ne trouvaient pas ce qu’ils pourraient faire ; en effet, le peuple tout entier, suspendu à ses lèvres, l’écoutait. 


Logo Méditation des Carmes
Méditer avec les Carmes
Rosary - 1280x960GIMP

"Ma maison s'appellera maison de prière."

C'était un projet de Dieu, une décision de Dieu, notifiée par un prophète au peuple revenu de l'Exil. C'était en même temps l'affirmation d'un dessein de salut universel : "Les fils d'Israël qui se sont attachés au Seigneur pour le servir, je les conduirai à ma montagne sainte, je les réjouirai dans ma maison de prière. Leurs sacrifices seront acceptés sur mon autel, car ma maison s'appellera maison de prière pour tous les peuples." (Is 56,6-7)

Pour tous les peuples ! L'engagement de Dieu perdure et même se renforce dans la nouvelle alliance où le temple de Dieu n'est plus fait de main d'hommes. Le Corps du Christ ressuscité est en effet pour tous les hommes le lieu de Dieu : "dans le Christ habite corporellement la plénitude de la divinité" (Col 1,19) ; c'est dans le Christ que tous les hommes rencontrent Dieu, c'est par le Christ que montent vers Dieu toutes leurs prières et toutes leurs offrandes. Par lui, avec lui et en lui sont rendus au Père tout-puissant, dans l'unité de l'Esprit, tout honneur et toute gloire, par les hommes de toute langue, de tout peuple et de toute culture.

À l'image de ce rassemblement universel dans l'unique Corps du Christ, chacune de nos communautés, à partir des pierres vivantes que nous sommes, "grandit en un temple saint, dans le Seigneur" (Ep 2,21). Chaque communauté est appelée à devenir le lieu de Dieu, le lieu où Dieu œuvre pour l'unité et le salut des hommes, le lieu d'où montent louanges et sacrifices "pour la gloire de Dieu et le salut du monde."

Et le projet de Dieu oriente encore aujourd'hui notre vécu communautaire : notre maison fraternelle est et doit devenir la maison de prière du Seigneur, une maison de prière pour tous les peuples, parce que nous y portons dans le silence le souci de la mission de l'Église, et parce que dans les pauvres limites d'un cloître nous vivons l'universel.

"Ma maison sera appelée maison de prière". Ce désir et cette promesse de Dieu, qui réveillent notre communauté, sollicitent également chaque sœur d'une manière personnelle et irremplaçable.

Chacune pour sa part, chacune en son corps et en son cœur, est et devient la maison de prière du Dieu de miséricorde. "Méditant jour et nuit la loi du Seigneur et veillant dans la prière", chacune, unie à la prière du Christ, Fils de Dieu, exerce au nom de tous les hommes la fonction orante de l'Église épouse.

Et la question que Jésus nous pose à travers cette page d'Évangile, entre en résonance avec son premier appel dans le premier désert. C'est une question qui nous tient "éveillés dans notre foi" et qui nous ramène avec douceur au "grand silence du dedans" : "Qu'as-tu fait de ma maison ?"


Logo Maria Valtorta
Dans les visions de Maria Valtorta
deuxieme-purification-du-temple.jpg
Date
31 mars 30
Lieu
Jérusalem
Livre
Tome 9 - ch 590.19
Préparation à la Passion

       (…) Les voilà aux portes de l’enceinte du Temple. Jésus descend de l’ânon, qu’un homme de Bethphagé prend sous sa garde.

       Il faut remarquer que Jésus ne s’est pas arrêté à la première porte du Temple, mais qu’il a suivi l’enceinte, jusqu’au moment où il est arrivé du côté nord, près de l’Antonia. C’est là qu’il descend et entre dans le Temple, comme pour bien montrer au pouvoir dominant qu’il ne se cache pas, et se sent innocent dans toute sa conduite.

       La première cour du Temple présente le chahut habituel des changeurs et des vendeurs de colombes, passereaux et agneaux… à cette seule différence que tout le monde les a délaissés pour venir voir Jésus.

       Celui-ci entre, solennel dans son vêtement de pourpre, et il tourne les yeux vers ce marché, puis vers un groupe de pharisiens et de scribes qui l’observent de dessous un portique.

       Son regard étincelle d’indignation. A l’improviste, il bondit au milieu de la cour. Il semble voler, comme une flamme, car son vêtement flamboie sous le soleil qui inonde la cour. Et il tonne d’une voix puissante :

       « Hors de la maison de mon Père ! Le Temple n’est pas un lieu d’usure et de marché. Il est écrit : “ Ma maison sera appelée maison de prière. ” Pourquoi donc avez-vous fait une caverne de voleurs de cette maison où est invoqué le nom du Seigneur ? Hors d’ici ! Purifiez ma maison, pour éviter que, au lieu de me servir de cordes, je vous frappe des foudres de la colère céleste. Sortez d’ici ! Hors d’ici les voleurs, les fraudeurs, les impudiques, les homicides, les sacrilèges, les tenants de la pire idolâtrie : celle de l’amour-propre orgueilleux, les corrupteurs et les menteurs. Dehors ! Dehors ! Sinon, le Très-Haut balaiera pour toujours ce lieu et exercera sa vengeance sur tout un peuple. »

       Il ne réitère pas les coups de fouet de l’autre fois mais, comme les marchands et les changeurs tardent à obéir, il va au comptoir le plus proche et le renverse en répandant sur le sol balances et pièces de monnaie.

       Les vendeurs et les changeurs se hâtent de suivre l’ordre de Jésus, après avoir vu ce premier exemple. Jésus crie derrière eux :

       « Combien de fois devrai-je vous dire que cet endroit ne doit pas être un lieu de souillure, mais de prière ? »

       Et il regarde les hommes du Temple qui, obéissant aux ordres du Pontife, ne font pas le moindre geste de représailles. (…)

Jésus Aujourd'hui est une application qui nécéssite l'utilisation d'un navigateur moderne et l'activation de Javascript.

Il semble que votre navigateur ne remplisse pas ces conditions, pour résoudre ce probleme veuillez essayer ce qui suit :